Médecines douces

Les pratiques de médecine douce peuvent être efficaces pour développer
un sentiment de bien-être et obtenir une vie meilleure.
Découvrez ci-dessous nos guides et astuces :

Les huiles aromatiques : pour qui et pour quoi faire ?

Les huiles aromatiques : pour qui et pour quoi faire ?

Le marché mondial des huiles aromatiques est actuellement en plein essor, ces substances naturelles possédant de multiples vertus. À qui sont destinés ces dérivés de plantes aromatiques ? Quelle est leur utilité et leurs bienfaits ? Intégrez les huiles aromatiques...

Que trouve-t-on dans une boutique de lithothérapie ?

Que trouve-t-on dans une boutique de lithothérapie ?

La lithothérapie est un ensemble de méthodes de soin tibétaines transmises à travers les générations. Elle repose sur le principe de la guérison par les ondes vibratoires. Même si les effets de cette pratique ne sont pas scientifiquement établis, bon nombre de...

La naturopathie : zoom sur une pratique holistique du bien-être

La naturopathie : zoom sur une pratique holistique du bien-être

Le stress et les modes de vie sédentaire sont devenus monnaie courante de nos jours ; c'est pourquoi de plus en plus de personnes se tournent vers des approches alternatives pour prendre soin de leur bien-être. Parmi elles, la naturopathie émerge comme une pratique...

Astuces jambes lourdes : les solutions naturelles

Astuces jambes lourdes : les solutions naturelles

Astuces jambes lourdesLes solutions naturellesLes jambes lourdes, cette sensation désagréable que de nombreuses personnes connaissent, peuvent être attribuées à diverses raisons, dont une mauvaise circulation sanguine ou une insuffisance veineuse. Mais, bonne nouvelle...

Différence sophrologie et méditation

Différence sophrologie et méditation

Sophrologie et méditationLes différencesAu sein du vaste monde du bien-être et de la relaxation, la méditation et la sophrologie se démarquent. Ces deux techniques visent à développer une conscience sereine et une meilleure connaissance de soi. Pourtant, elles...

Eau de rose acné : pour les peaux sensibles

Eau de rose acné : pour les peaux sensibles

Eau de rose acnépour les peaux sensiblesL'acné est un problème de peau courant qui peut affecter la confiance en soi et le bien-être. Face à ce fléau, nombreux sont ceux qui recherchent des remèdes naturels efficaces. Parmi eux, l’eau de rose, également connue sous le...

Tout savoir sur les fleurs de Bach

Tout savoir sur les fleurs de Bach

Tout savoir sur les fleurs de BachLes fleurs de Bach sont utilisées dans le cadre de la médecine alternative pour leurs vertus thérapeutiques. En raison de leurs nombreuses propriétés, elles sont de plus en prisées sur le marché. Pourquoi sont-elles utilisées en tant...

Quel point d’acupuncture pour faire baisser la tension ?

Quel point d’acupuncture pour faire baisser la tension ?

Quel point d’acupuncturepour faire baisser la tension ?L'hypertension artérielle, plus communément appelée "pression artérielle élevée", est un problème de santé majeur qui peut entraîner des complications graves, telles que des infarctus du myocarde et des accidents...

Magnétothérapie pour maigrir : Est-ce réellement efficace ?

Magnétothérapie pour maigrir : Est-ce réellement efficace ?

Magnétothérapie pour maigrirEst-ce réellement efficace ?Le monde de la perte de poids est vaste. Entre régimes, exercices et solutions alternatives, on retrouve la magnétothérapie. En effet, la magnétothérapie pour maigrir, c'est possible ! Mais comment cette thérapie...

Médecine douce : ce qu’il faut savoir

Vous vous intéressez à la médecine douce, mais vous ne savez pas par où commencer ? Les médecines douces se nomment aussi parfois médecines alternatives ou médecines complémentaires. Dans cette catégorie, nous décryptons l’ensemble des facettes de ces pratiques pour vous aiguiller.

Définition de la médecine douce

L’humanité emploie la plupart des médecines douces depuis de nombreux siècles. Par ailleurs, on estime que plus de 400 pratiques différentes existent. Selon les pays et les cultures, les médecines naturelles sont plus ou moins reconnues.

Toutefois, on peut noter qu’elles connaissent un véritable essor sur l’ensemble des continents. Cela est dû d’une part à l’augmentation des preuves scientifiques concernant leurs bienfaits. D’autre part, cela est dû à la volonté des patients de réduire les produits pharmaceutiques. En effet, les listes à rallonge d’effets secondaires et indésirables peuvent effrayer. Par ailleurs, tester des méthodes de soins alternatives avec moins de risques séduit plus facilement.

Quelle différence avec la médecine conventionnelle

Une médecine conventionnelle est en fait reconnue par le corps médical et par l’État. Pour qu’une pratique devienne reconnue, comme l’ostéopathie, elle doit faire ses preuves dans le temps et après avoir fait l’objet de nombreux sujets d’études scientifiques.

On parle souvent des médecines douces comme étant contraire à la médecine conventionnelle. Pourtant, celles-ci peuvent être complémentaires. C’est d’ailleurs de plus en plus le cas, car la médecine conventionnelle fait appel à la médecine douce dans de nombreux domaines. En effet, on peut citer comme exemple l’utilisation de la chromothérapie dans les hôpitaux, ou encore les ordonnances de médecins généralistes pour consulter un ostéopathe.

Que soignent les médecines douces

Les médecines naturelles peuvent soigner de nombreux symptômes ou désagréments. La plupart de ces soins ont une approche holistique de l’individu. C’est-à-dire qu’ils prennent en compte l’ensemble des paramètres qui composent l’être humain. Cette approche globale permet généralement d’aller traiter la problématique en profondeur.

Vous pourriez trouver une médecine douce pour soulager ou améliorer les thèmes suivants : 

  • Équilibre physique ;
  • Augmentation de l’immunité ;
  • Digestion ;
  • Douleurs articulaires ;
  • Améliorer son sommeil ;
  • Réduction du stress, de l’anxiété ;
  • Traitement des phobies et des addictions ;
  • Surmonter un traumatisme ;
  • Améliorer la confiance en soi ;
  • Etc.

La liste peut être encore longue. Par ailleurs, sachez qu’un bon praticien en médecines douces vous dira probablement que sa pratique ne remplace toutefois pas un suivi par un médecin généraliste.

Quelles sont les différentes médecines douces

Avec plus de 400 pratiques à travers le monde, vous avez l’embarras du choix pour entamer une thérapie naturelle. Voici une liste non exhaustive des médecines douces les plus répandues :

Quel remboursement pour les médecines douces

La sécurité sociale rembourse tout ou une partie des soins conventionnels. Par conséquent, elle ne prend pas en charge les thérapies alternatives.

Toutefois, face à l’engouement des soins naturels, certaines assurances santé ont décidé d’inclure dans leurs offres de remboursement les soins complémentaires. Certaines d’entre elles fixent un montant global maximum par année attribué aux médecines douces. Tandis que d’autres prévoient un budget mensuel ou annuel par type de pratique. Renseignez-vous auprès de votre mutuelle et n’hésitez pas à effectuer un comparatif.

Comment bien choisir sa médecine douce

Cibler sa problématique

Devant la quantité de médecines existantes, il peut être facile de se sentir perdu. Pour commencer, sachez que certaines pratiques s’appuient plus sur un traitement physique, tandis que d’autres se penchent plus sur l’aspect mental et émotionnel. Il existe également des thérapies qui font le lien entre ces 3 composants, comme le yoga. L’important est de cibler votre problématique.

Comprendre son propre fonctionnement

Après avoir identifié le point que vous souhaitez résoudre ou améliorer, vous pourrez vous diriger vers une pratique en particulier. Pour la choisir, interrogez-vous simplement sur ce qui vous attire et vous inspire confiance.

Vous pouvez également vous demander l’approche que vous souhaitez mettre en place : 

  • Sur la base d’une discussion ou sans trop parler ? Si vous ne souhaitez pas vraiment parler, vous pouvez vous diriger vers du yoga, de la sophrologie ou de la méditation par exemple.
  • En étant plutôt ouvert d’esprit ou plutôt terre-à-terre ? Si vous avez besoin de preuves tangibles pour le fonctionnement d’une thérapie, peut-être aurez-vous plutôt tendance à vous diriger vers des pratiques comme l’ostéopathie ou les soins par les plantes.
  • Plutôt bien accompagné ou plutôt indépendant ? Peu importe la pratique choisie, vous devrez faire preuve d’implication dans votre traitement et vous laissez guider, au moins au début de la thérapie. Toutefois, certaines d’entre elles peuvent permettre plus d’autonomie, comme le yoga, la méditation ou l’auto-hypnose. 

Pour aller plus loin

Vous ne savez pas comment choisir votre médecine douce ? Lisez notre article pour trouver la pratique qui vous correspond.

Et pour avoir l’avis d’un professionnel, choisissez de consulter un bon naturopathe. En effet, celui-ci pourra vous conseiller une médecine douce en fonction de vos attentes.