Quelles sont les bases
du développement personnel ?

6 piliers du développement personnel pour une vie plus épanouie

Lorsque l’on s’intéresse au développement personnel, il peut être facile de se perdre sous la quantité d’informations disponibles. En effet, il s’agit d’une pratique pluridisciplinaire. La personne qui instaure le développement personnel dans son quotidien cherche généralement un certain dépassement de soi pour tendre vers plus d’épanouissement. Vous voulez en savoir plus ? Lisez la suite pour découvrir quelles sont les bases du développement personnel.

Etat d'esprit pour un développement personnel optimal

1. Cultiver un bon état d’esprit

Vous voulez changer de vie, ou tout du moins certains aspects de celle-ci. Et pour cela, vous souhaitez vous aider du développement personnel. C’est un premier pas, bravo ! Pour atteindre votre ou vos objectifs, vous allez devoir cultiver un bon état esprit, car le développement de soi ne se fait pas en un claquement de doigts et nécessite plusieurs paramètres afin d’être durable.

Développer la conscience de soi et du monde qui nous entoure est une excellente façon de remettre notre vision des choses en perspective. Pour s’améliorer, il est nécessaire de s’analyser objectivement. D’accepter où l’on en est par rapport à ses envies, accepter les échecs, persévérer, etc.

Prenez également le temps de vous féliciter lorsque vous réussissez un objectif ou alors d’être indulgent lorsque ce n’est pas le cas. Tout cela, sans sombrer dans le narcissisme. Il s’agit d’un équilibre à trouver et dont la maîtrise s’acquière au fur et à mesure.

2. Cultiver son bien-être, un point essentiel du développement personnel

Pour se dépasser soi-même et atteindre un certain épanouissement, il est primordial de développer son bien-être.

Celui-ci comporte l’hygiène de vie. On vous rappelle la base de celle-ci :

N

Un sommeil de qualité

N

Une alimentation adéquate

N

Une hydratation optimale

N

Une activité physique et sportive

Ces 4 piliers vous aideront grandement à améliorer votre bien-être quotidien. Pourquoi ? Parce que beaucoup de personnes négligent certains de ces paramètres, qui sont pourtant la base d’une vie saine. De ce fait, comment pourraient-elles se développer sans prendre soin de leur bien-être physique ?

Suite à cela, il est possible de se pencher sur d’autres aspects de la vie nécessitant plus de bien-être. Par exemple, on peut citer le bien-être au travail, l’harmonie sociale, familiale et sentimentale, etc. Aussi, on peut prendre en compte le bien-être avec soi-même, au travers des hobbys et passions, ou pourquoi pas du développement spirituel.

Cette idée vous séduit ? Découvrez notre dossier concernant la pratique du Yoga pour allier bien-être physique, psychique et spirituel.

[/et_pb_column]

La phytothérapie,
pilier de la santé au naturel

Origine de la phytothérapie

La phytothérapie tire son étymologie du grec phyton, « plante » et therapeia, « traitement ». Cette méthode de soin ancestrale fait partie de la tradition de nombreux pays. Les plus vieux manuscrits qui comportent un recensement de plantes médicinales datent de -1500 av. J.C. Ils ont été découverts en Égypte antique. Aujourd’hui encore, la phytothérapie est une technique de traitement courante en Asie, en Amérique latine et en Afrique.

3. Définir ses objectifs
et donner du sens à ce que l’on fait

Afin de s’épanouir pleinement, il est primordial de donner du sens à ce que l’on fait. Aussi il peut être bon de visualiser des objectifs sur un temps donné. Plusieurs axes de réflexions s’offrent à vous. Ainsi, faites le point à propos pour clarifier où vous en êtes dans ces domaines de votre vie :

Relation à soi
Que pensez-vous de votre santé ? De votre développement personnel, mental et émotionnel ? Où en êtes-vous par rapport à vos loisirs et plaisirs ?
Relation aux autres

Que pensez-vous de vos relations sociales, familiales et amicales ? Êtes-vous satisfait de votre vie amoureuse ?

Vie quotidienne
Est-ce que votre rythme de vie vous convient ? Qu’en est-il de votre environnement physique ? Avez-vous des habitudes et un cadre correct ?
Contribution au monde
Êtes-vous satisfait de votre travail ou de l’évolution de votre carrière ? Avez-vous une vocation ? Gagnez-vous suffisamment d’argent ?

Une fois ce point fait, établissez les objectifs à atteindre, selon votre ordre de priorité. Puis, demandez-vous pourquoi vous voulez atteindre tel ou tel objectif. Cela vous aidera à maintenir le cap en cas de coup de mou. Enfin, donnez-vous des objectifs quantifiables, datés et réalisables, afin de rester motivé et organisé.

Vous vous sentez dépasser par la quantité de choses que vous voulez changer ? Tempérez vos envies. Commencez pas à pas et ne vous stressez pas. Aussi, lisez la suite de cet article afin d’appréhender sereinement votre nouvelle vie.

Cultiver un bon état d'esprit

4. Prendre conscience et modifier
ses pensées indésirables pour cultiver
son développement personnel

Ce pilier du développement personnel va de pair avec le fait de cultiver un bon état d’esprit. S’il y a bien une chose qui peut nous parasiter quotidiennement, ce sont les pensées. Il est évident que supprimer ses pensées n’est pas faisable. Toutefois, il est possible de leur accorder beaucoup moins d’importance et petit à petit, de les modifier. Pour cela, vous pouvez :

Pratiquer le détachement
Lorsque vous commencerez à prêter attention aux pensées intrusives et parfois nocives qui surviennent, prenez du recul. Vous venez de saisir une phrase indésirable. Au lieu de vous y agripper, notez son passage et laissez-la partir. Cette technique de lâcher-prise est à mettre en pratique dès que possible et également pour les événements qui surviennent dans votre quotidien. Vous ne pouvez pas contrôler leur venue, en revanche, vous pouvez choisir la façon dont vous les appréhendez.
Cultiver le moment présent
Ici, on se rapproche de la pleine conscience. Ce retour au calme intérieur permet de laisser de côté l’agitation du mental. On se place en observateur de ce qui nous entoure et de notre état intérieur. On apprend à laisser le passé et le futur de côté pour se concentrer sur la seule dimension en notre pouvoir : le moment présent. Si cela vous est trop difficile et que vous rencontrez des soucis psychologiques, pensez à vous faire aider par un professionnel de la santé.

Afin de réussir à être plus conscients de ses pensées, plusieurs outils peuvent vous aider. En plus d’agir sur les pensées, vous développerez pas à pas une meilleure gestion émotionnelle :

La méditation et la relaxation
Offrez 30, 15 ou même 5 minutes de détente. Le tout étant de rester régulier pour en constater les effets positifs.
La pleine conscience
Elle peut être pratiquée en même temps que toute activité de votre quotidien. Il suffit de donner toute son attention à la tâche réalisée. Concentrez-vous sur tous vos sens et ne pensez qu’à ce que vous êtes en train de faire.
Écrivez
Dans un carnet, dès que vous saisissez une pensée indésirable survient, notez-la. Puis, à côté, corrigez-la pour lui donner une tournure plus positive ou du moins, plus bienveillante. Petit à petit, vous réussirez à modifier votre dialogue intérieur.

5. Se donner les moyens d’atteindre ses objectifs

Passer à l’action

On s’attaque à un point crucial du développement personnel. Il est nécessaire de comprendre que vos objectifs ne s’atteindront pas sans votre action. Que vous ayez envie de modifier votre vie professionnelle, vos loisirs ou vos relations, vous devez planifier des actions concrètes et agir pour atteindre ces objectifs. Sans cela, rien ne changera dans votre quotidien.

 

Les bases du développement personnel :
apprendre et développer ses compétences

Développer de nouveaux savoirs, savoir-faire et savoir-être est primordial pour atteindre un plus grand épanouissement. L’apprentissage n’est pas réservé aux écoliers. Instruisez-vous, que cela soit grâce à des livres, des cours en ligne, des articles en ligne, etc. Vous n’en sortirez que grandi, de plus, vous gagnerez en confiance en soi et en estime de soi.

Parvenir à cultiver un bon état d'esprit en développement personnel

6. Faire un bilan régulièrement

Afin de rester motivé et persévérant, il convient de faire un point avec soi-même régulièrement. Soit quand vous en ressentez le besoin, soit de manière plus assidue (mensuellement, trimestriellement ou annuellement). Aussi, on ajuste au fur et à mesure ces objectifs.

Au-delà de ce bilan, voici quelques idées à mettre en place pour mieux apprécier votre cheminement :

Être indulgent envers vous-même

Pratiquer la gratitude quotidiennement

Vous récompenser et vous féliciter pour rester motivé

Lorsque le développement personnel est correctement abordé, il peut aider chacun à tendre vers une vie plus épanouissante. Chacun a une définition qui lui est propre du bonheur et l’atteinte de celui-ci dépend en grande partie de lui-même. Quelle base du développement personnel vous a le plus marqué ? Dites-le-nous en commentaire !